Le réseau

À propos de nous

La création du réseau était un des principaux résultats des projets GENMEDOC et SEMCLIMED, coordonnées par le membre CIEF de GENMEDA.

Pourquoi un réseau?

Les centres de conservation des plantes appartiennent à la même région floristique et  contribuent donc à la conservation en réalisant des actions in situ , ex situ ou les deux.

La coopération permet de développer des méthodologies communes, de l’expertise technique et scientifique et du partage d’information.

Qui participe?

Des autorités locales et nationaux, des organismes nationales, des universités et des centres de recherche de 10 pays différents du bassin Méditerranéen, dans l’ UE ou hors l’ UE.

Mission et objectifs

La mission principale de GENMEDA est de contribuer à la conservation des ressources génétiques de la flore Méditerranéenne  à travers les objectifs suivants :

a. L’amélioration du capital humain, des équipements et des méthodologies afin de renforcer les connaissances appliquées à la conservation de la flore
b. Récolte des matériels génétiques des espèces les plus menacées et création, autant que possible, de collections des plantes vivantes
c. Création d’une collection virtuelle commune du matériel végétal génétique et reproductive
d. Planification d'initiatives conjointes concernant la conservation et / ou la gestion de la flore
e. Soutenir les processus de prise de décision des politiques publiques concernant la conservation de la flore
f. Soutien à l'éducation environnementale et à la sensibilisation du public à la conservation de la biodiversité.

Représentatifs du réseau

Président
Gianluigi BACCHETTA (Universita’ degli Studi di Cagliari, Italie)

Secretaire/Trésorier
Panagiota (Yiota) GOTSIOU (CIHEAM MAICh, Grèce)

Coordinateur du Commité de Pilotage
Josep M. MONTSERRAT (Institut Botànic - Jardí Botànic de Barcelona, Espagne)

Membres du Comité Pilotage
Lara DIXON (Conservatoire Botanique National Méditerranéen de Porquerolles)
Gianpietro GIUSSO DEL GALDO (Università degli Studi di Catania, Italie)
Josep Lluís GRADAILLE (Fundació Jardí Botànic de Sóller, Espagne)
Emilio LAGUNA (Centre pour la Recherche et l’Expérimentation Forestière, Valencia, Espagne)
Costas THANOS (Université Nationale et Capodistrienne d'Athènes, Grèce)